DSC_0041%2520(1)_edited_edited.jpg

labo sur le processus créatif

8 jours de labo pour tester et explorer le processus créatif avec Clémentine Jolivet


Comment peut se construire un objet scénique à partir d'une envie, d'une intuition, d'une idée ?
Comment faire jouer ensemble l'espace, les costumes, la lumière, le jeu, le son, pour que tout soit au service de mon propos ?
Comment nourrir et développer le jeu et la présence à partir d'autres outils ?


8 jours pour bénéficier d'un temps de recherche et d'avancée sur un projet qui débute ou un projet en cours, nourri par des trainings et des outils variés, et par l'émulation du groupe
En fin de labo, une présentation du travail en cours sera proposée à des spectateurs avertis pour un temps de confrontation à un public extérieur et un temps d'échange.


Je propose un accompagnement individualisé au sein d'un groupe pour des projets solo, duo ou trio, et vous amène des outils pour passer de la réflexion à l'intuition, pour se détendre avec l'idée de produire et pour être dans la réception de notre spectacle. Comment écouter et lire l'espace pour y écrire, prendre conscience de la portée symbolique et du sens de tous les signes que j'utilise, et composer avec le hasard et des techniques variées (récoltes, méditations, hypnose, ...).

Ce labo s'adresse à des personnes qui souhaitent explorer le processus de création.
Que votre projet soit à l'état d'idée et que vous voulez prendre un temps de recherche pour lui donner un premier élan, ou que votre travail soit déjà entamé et que vous voulez le nourrir de différents outils pour élargir le champ des possibles.

Témoignage de Delphine Leroy, comédienne :

 

"Il y a un an, je participai au labo sur le processus créatif proposé par Clémentine Jolivet. Une renaissance personnelle et artistique. Des poses de jalons, des fils tirés, tendus, distendus, des essais, des ratés. Des réussites. 9 mois plus tard, après du travail, des doutes, des angoisses abyssales, avait lieu la première de Casé.es, premier spectacle sorti du fond de mes tripes. Des tripes qui ont enfin accepté de se réveiller en février 2019. Des tripes de comédienne, d'humaine, qui ont rencontré d'autres tripes dans la salle. Alors juste merci. Pour ce point de départ. J'ai appuyé sur le bouton grâce à toi. Je continue à pousser l'accélérateur, parce que franchement, vivre c'est bien mieux que rêver, et que décidément on a tous des belles choses à dire et à faire qui méritent d'être vues et entendues."